Ravine l’espérance

Par Claude Mormont, allié du Mouvement ATD Quart Monde en Belgique

« Ce livre exprime les entrailles d’Haïti« 

Ainsi s’exprimait un ami haïtien à propos du roman Ravine l’Espérance. Entrepris au lendemain du tremblement de terre du 12 janvier 2010, à l’initiative de volontaires et amis du Mouvement ATD Quart Monde présents ce jour-là, il est devenu le récit de leurs années d’expérience et de présence auprès des familles d’un bidonville.

Au terme de sept années de travail mené par les sept auteurs, un roman est né. Huit personnages s’expriment à tour de rôle et nous font vivre la semaine d’avant le tremblement de terre, la brusque interruption du cours des choses le 12 janvier et un court épilogue cinq ans plus tard.

Si les personnages sont fictifs, les faits relatés sont bien réels.

La vie dans le bidonville ou dans la rue est racontée par chaque personnage à la première personne, sans taire ni la dureté et la violence du quotidien, ni les angoisses et les humiliations. Et pourtant, si la souffrance est présente à toutes les pages, une lumière y brille aussi, à travers les gestes de fraternité, les efforts pour s’unir envers et contre tout, la patiente construction de la confiance entre des êtres qui auraient pu rester chacun de leur côté.

  • Et l’on pense au fil des pages à la grandeur du peuple haïtien, né du crime sans nom de l’esclavage et qui a refusé dès 1804 la fatalité du malheur en proclamant la dignité et la liberté de tous les êtres humains.

Aujourd’hui encore, « chercher la vie » au cœur d’un pays familier de la souffrance et de l’injustice, demande une énergie peu commune, un refus au jour le jour de l’écrasement pour se libérer des chaînes de la misère. Cette force-là porte le livre. « Tout militant en Haïti se doit de lire ce livre », disait un autre ami haïtien.

Peut-on rêver de changer de société ou de système sans s’appuyer, en Haïti ou ailleurs, sur cette force du peuple qui, envers et contre tout, refuse de renoncer à espérer ?

Ci-dessous, la vidéo de la rencontre organisée à l’Office International de la Francophonie (OIF), à Paris, lors de la parution du roman, en 2018 : avec Jean-Michel Defromont et Kysly Joseph, co-auteurs du livre, Isabelle Pypaert Perrin, déléguée générale d’ATD Quart Monde, le regretté  Gérald Bloncourt, artiste haïtien, photographe, poète et écrivain et Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie. Ensemble, ils rendent « hommage à l’énergie insubmersible des Haïtiens, véritables maîtres de résistance ».

Lire avec YouTube

En cliquant sur la vidéo vous acceptez que YouTube utilise ses cookies sur votre navigateur.

 

400 pages, 10,00€ TTC, éditions Quart Monde, 2018 – ISBN : 979-10-91178-51-8

Ravine l’Espérance, un roman choral

Jean Michel DEFROMONT, Louis-Adrien DELVA, Kysly JOSEPH, Laura Nerline LAGUERRE, David LOCKWOOD, Jacques PETIDOR et Jacqueline PLAISIR

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *