Agir ensemble pour ne laisser personne de côté

Photo : 2020, Philippines, les membres d’ATD Quart Monde s’organisent au Cimetière Nord à Manille © ATD Quart Monde

Lorsque la pandémie de Covid-19 a touché les Philippines, le gouvernement, à l’instar de nombreux autres pays du monde, a imposé une quarantaine relativement stricte. À Manille, des couvre-feux ont été décrétés et l’ordre a été donné de rester chez soi. Les commerces ont fermé et le réseau de transport urbain s’est réduit. Une forte présence militaire et policière dans les rues pour s’assurer que les personnes suivaient ces restrictions a causé une perturbation brutale et inédite dans la vie de tous les Philippins. Cependant, l’impact de cette décision sur celles et ceux qui survivent au jour le jour grâce à un travail informel a été particulièrement rude.

Sans travail, aucun argent qui rentre

Alors que la quarantaine se poursuit, la situation des personnes vivant dans la pauvreté est devenue très compliquée. C’est par le biais d’appels téléphoniques que les membres d’ATD Quart Monde ont réussi a être en contact permanent avec les familles en situation de grande pauvreté dans différents quartiers de Manille.

Un membre de l’équipe résume la situation :

  • « Les personnes qui vivent d’un travail informel sont, pour la plupart, des personnes de nos quartiers, notamment celles qui habitent dans le cimetière. Leur travail est interrompu à cause de la pandémie. Pas de travail, ça veut dire aucun revenus, et donc pas d’argent pour manger. »

Presque immédiatement, les membres d’ATD Quart Monde ont commencé à organiser une réponse à la situation, en s’appuyant particulièrement sur les facilitateurs1. Un appel a été lancé pour alerter les autorités gouvernementales sur la nécessité d’agir rapidement afin d’éviter que s’ajoute une crise de la faim à la crise sanitaire.

Action solidaire en temps de Covid-19

COVID-19 Solidarity

Donate, join our call for #COVID19Solidarity!Many thanks to our friends and donors who have extended their support for this action! We aim to reach ₱500,000 to help provide the most crucial needs of around 700 families whose income sources have been paralyzed since the lockdown. This amount will be used to purchase basic needs such as food and health essentials, prioritizing those who are most excluded, particularly in relocation sites in Bulacan and Laguna, and the communities in Manila North Cemetery and Paco. It will also support other disadvantaged community members in other locations in Manila.Please help us raise the remaining amount by donating or by sharing our posts. You may also help us by connecting us to direct food/health packs and products suppliers and logistics providers. We are evaluating the best way to deliver our assistance to the most excluded families, in direct consultation with them and the relevant organizations. HOW TO DONATESupport our #COVID19Solidarity call by donating any amount through the following: BPI SAVINGS ACCOUNT: 2343 – 1413 -54International Movement ATD Fourth WorldBDO SAVINGS ACCOUNT: 0054 2022 0211Leonora Patricia de Guzman PAYPAL: paypal.me/ATDPhPAYMAYA: Mae Ann Reginaldo 0942 522 0246GCASH: Jennifer Franco Rodriguez 0928 300 6609Please send your donation receipt (deposit slip/confirmation) through ATD Fourth World Philippines' official FB Page @ATD.Philippines or through its official email: philippines@atd-fourthworld.orgATD will ensure transparency on the use and mobilization of donations/funding support gathered in this action and publish reports through our Facebook Page (@ATD.Philippines) and official website (http://www.atdph.org)

Publiée par ATD Fourth World Philippines sur Lundi 30 mars 2020

ATD Quart Monde a aussi lancé un appel aux dons pour soutenir ses actions de solidarité mises en place pendant la pandémie de Covid-19. La recette des dons sert à approvisionner en nourriture ainsi qu’en matériel de santé et autres produits de nécessité les familles les plus fragilisées dans les quartiers où le Mouvement ATD Quart Monde est présent : le Cimetière Nord de Manille, le Baranguay 825 à Paco, ainsi que les sites de Bulacan et de Laguna où de nombreuses familles ont été relogées dans les années passées.

Les dons ont aussi permis l’achat de cartes de crédit téléphonique pour les facilitateurs présents dans les quartiers afin que les familles en situation de pauvreté puissent rester en lien, d’un quartier à l’autre, et conservent la possibilité de se réunir et réfléchir ensemble à distance.

 

 

2020, Philippines, Barangay 825 Paco, à Manille © ATD Quart Monde

Grâce à la générosité de nombreuses personnes, ATD Quart Monde a pu soutenir plusieurs familles dès la première semaine d’avril. En partenariat avec Caritas Manille, l’équipe a acheté et livré trois cents quarante et un paniers de vivres au Cimetière Nord et à Paco.

Quatre-vingt quatorze familles vivant dans les sites de relogement de Bulacan et Laguna ont reçu une aide financière par transfert d’argent, destinée à acheter le nécessaire.

  • Ces actions ont pu être mises en place grâce au travail collectif de nombreuses personnes, malgré le contexte actuel de quarantaine. Les facilitateurs ont joué un rôle précieux. Ils ont veillé à ce que les familles les plus en difficulté soient prioritaires et puissent s’impliquer elles-mêmes dans la façon de livrer les paniers.

Alors que la campagne de fonds était en cours, d’autres organisations partenaires ont apporté une contribution supplémentaire, aussi bien en repas chauds et denrées alimentaires qu’en matériel de confection de masques. La solidarité a été impressionnante : ATD Quart Monde a pu dépasser ses objectifs initiaux. Mais la quarantaine n’étant pas fini, l’appel à la solidarité et aux dons reste d’actualité.

Des mini-forum dans les quartiers

Le dialogue s’est poursuivit avec les personnes vivant en situation d’extrême pauvreté.

Leur point de vue sur les moyens d’améliorer les efforts de solidarité est nécessaire pour s’assurer que personne ne soit oublié.

Pour ce faire, les facilitateurs ont mis en place des mini-forums au sein de leur quartier afin de penser l’action ensemble et apprendre de chacun.

  • Alors qu’ATD Quart Monde mettait en place la deuxième vague d’entraide, la réflexion et les avis des habitants garantient que les réponses soient adaptées aux attentes de chaque quartier.

Le nombre de familles dans le besoin risque toutefois d’augmenter avec le temps. Les facilitateurs insistent sur le fait que la situation est difficile pour tout le monde et que l’aide apportée par les institutions reste insuffisante.

Pour en savoir plus sur les actions menées par les membres d’ATD Quart Monde aux Philippines : http://www.atdph.org/donate/

  1. Militants Quart Monde qui facilitent la coordination des actions et les liens avec les familles les plus pauvres dans leur quartier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *