Le Pérou

Retour à la liste des pays

ATD Quart Monde, présent depuis 30 ans au Pérou, mène des actions visant l’accès au savoir et la culture, le respect des droits fondamentaux et la participation active des personnes les plus pauvres à la vie de leur communauté. Il mène une action globale dans trois contextes très différents : un contexte urbain à la capitale, Lima, une ville de taille moyenne, Cusco, et une communauté rurale traditionnelle très pauvre proche de Cusco, Cuyo Grande.

Les actions se déclinent selon 3 axes

Les bibliothèques de rue et des champs

6 à 10 jeunes animateurs bénévoles, accompagnés d’un ou plusieurs volontaires permanents, ouvrent chaque semaine aux enfants n’ayant aucun accès à la culture les portes des livres, de la beauté et de la création, premier pas vers l’accès à l’éducation, à l’expression et au savoir. Elles se déroulent tous les samedis dans le bidonville de Vista Alegre (Lima) et dans la communauté rurale de La Vizcachera (région de Lima), à Moises Barreda (Cusco) et dans la communauté rurale de Cuyo Grande. Au total 250 enfants y participent.

Les Uyarinakusunchis : espaces de rencontres et de réflexion

Des petits groupes de 4 à 5 personnes, animés par un volontaire permanent d’ATD Quart monde, se réunissent dans les quartiers, travaillent sur un thème proposé et préparent une retransmission. Celles-ci sont présentées en rencontre plénière où des invités, professionnels, spécialistes, universitaires, citoyens viennent écouter et dialoguer avec les familles des quartiers. Les Uyarinakusunchis ont lieu dans la région de Lima (20 participants) et de Cusco (75 participants). Elles permettent l’expression et la réflexion croisée de personnes très pauvres et d’autres acteurs de la société. Elles constituent un espace irremplaçable de participation citoyenne.

La Maison de la Culture de Cuyo Grande

Située dans la communauté rurale de Cuyo Grande, la Maison de la Culture s’est ouverte en 2013 et abrite des activités culturelles, éducatives et de formation: bibliothèque, atelier informatique, ciné-débats, atelier céramique et espace d’éveil des petits enfants. La Maison est ouverte 4 jours par semaine. Elle vise à développer les savoirs-faire, soutenir l’accès à la culture et au savoir, donner des outils de réflexion et des capacités de réfléchir avec d’autres à des familles en situation de grande précarité, à partir de leurs aspirations et de leurs talents. Elle crée des liens entre des personnes en situation de très grande exclusion et d’autres personnes de la communauté, unies par une activité culturelle, une occasion de réfléchir ensemble, une création artistique. Ces liens sont le ferment d’un changement des regards et un facteur décisif pour réduire l’exclusion dans cette communauté rurale très pauvre. 200 personnes participent aux activités de la maison de la culture.

Budget annuel : 140 000 €

Contact international