Interdire la discrimination fondée sur la pauvreté

Webinaire organisé par ATD Quart Monde,
le Rapporteur Spécial Extrême Pauvreté et Droits de l’Homme
et le Comité des ONG

Vendredi 11 février 2022

11h30 à New York /16h30 à Londres /17h30 à Paris

Ouvert au public, cet événement parallèle explorera la manière dont la discrimination contribue à la persistance de la pauvreté au fil des générations, ainsi que les possibilités d’actions juridique ou législative.

L’événement sera interprété en français

INSCRIVEZ-VOUS ICI À CE WEBINAIRE

Cet événement parallèle réunira des militants Quart Monde du Burkina Faso et d’Irlande ayant l’expérience vécue de la pauvreté, des universitaires travaillant sur la discrimination fondée sur la pauvreté, et des représentants d’États membres proposant des bonnes pratiques, notamment des lois interdisant la discrimination fondée sur le statut social.

Discrimination : obstacle à une vie digne

Ils discuteront de l’importance de s’attaquer à la discrimination fondée sur la pauvreté, tant au niveau interpersonnel qu’institutionnel, afin de garantir les droits, la dignité et le bien-être de tous, en particulier ceux des personnes et des familles ayant une expérience vécue de la pauvreté.

À la fois cause et conséquence de la pauvreté, la discrimination constitue un obstacle à l’accès aux droits fondamentaux et à une vie digne.

Cette dynamique conduit à un cercle vicieux

La pauvreté est souvent le résultat de pratiques discriminatoires sur le long terme, menant les personnes qui vivent dans la pauvreté à subir différents niveaux de discrimination et d’exclusion dans toutes les sphères de la société, que ce soit au niveau interpersonnel ou au niveau systémique, sous la forme de maltraitance sociale et institutionnelle. Cette dynamique conduit à un cercle vicieux de stéréotypes, de préjugés et de stigmatisations fondés sur les désavantages socio-économiques, ce qui mène à la persistance de la pauvreté d’une génération à l’autre.

Cet événement parallèle abordera les questions suivantes :

  • Pourquoi interdire la discrimination fondée sur le statut socio-économique ou la pauvreté ?
  • Quelles sont les implications de l’interdiction de la discrimination fondée sur le statut socio-économique ou la pauvreté ?
  • Que pouvons-nous apprendre des expériences nationales ?

ORATEURS

M. Gouba Ousseini, Militant d’ATD Quart Monde à Ouagadougou, Burkina Faso
M. Andrew Kelly, Militant d’ATD Quart Monde à Dublin, Irlande
Prof. Olivier De Schutter, Rapporteur spécial des Nations unies sur l’extrême pauvreté et les droits de l’homme et Professeur de droit à SciencesPo et UCLouvain
Prof. Diane Roman, Juriste et professeure de droit public à l’Université de la Sorbonne, Paris, France
S.E. l’Ambassadeur M. Frank Tressler, Mission permanente du Chili auprès des Nations Unies

Modératrice

Prof. Sandra Liebenberg, Professeure de droit des droits de l’homme à l’Université de Stellenbosch, Afrique du Sud

Lien vers la note conceptuelle de ce webinaire 
INSCRIVEZ-VOUS ICI À CE WEBINAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.