17 octobre 2020 – Message de Donald Lee, Président d’ATD Quart Monde international

Photo : Donald Lee © ATD Quart Monde


Chères amies, chers amis,

Nous nous réunissons ce 17 octobre en cette année profondément troublée et déstabilisante marquée par la pandémie mondiale actuelle du coronavirus.

La pandémie mondiale a causé de grandes difficultés et de grandes souffrances aux personnes en situation de pauvreté. Depuis la propagation du coronavirus, certains gouvernements, organisations internationales, organisations de la société civile et citoyens ont tenté d’apporter d’urgence aide financière et assistance aux personnes dans le besoin. Cependant, en général, les personnes en situation d’extrême pauvreté ont reçu peu d’aide directe et de ressources leur permettant de se protéger physiquement de la maladie mortelle ou de surmonter les difficultés économiques et sociales auxquelles elles sont actuellement confrontées.

Sans une aide financière adéquate et soutenue et sans autre soutien vital, les personnes en situation d’extrême pauvreté n’ont guère d’autre choix que de compter sur leur intelligence innée, leur expérience, leur courage et leur esprit de solidarité pour continuer à travailler du mieux qu’elles peuvent, tout en sachant pertinemment qu’elles risquent de s’exposer, ainsi que leur famille, au coronavirus.

Alors que les écoles fermaient pour contenir la propagation du virus, les enfants vivant dans la pauvreté se sont trouvés dans la quasi-impossibilité de participer à l’enseignement à distance, ne disposant pas des outils les plus élémentaires, d’accès au numérique et du soutien nécessaire pour poursuivre leur éducation. Des millions d’enfants qui dépendaient de repas scolaires gratuits ou subventionnés souffrent de la faim.

La pandémie mondiale a véritablement mis en évidence les inégalités et les injustices sociales inadmissibles de nos sociétés.

Cette année, alors que nous nous réunissons en solidarité pour nous engager à nouveau à éradiquer l’extrême pauvreté, il est plus crucial que jamais que nous restions forts et unis dans notre travail commun pour veiller à ce que personne ne soit laissé de côté.

Cette année, le thème de notre commémoration « Agir ensemble pour une justice sociale et environnementale pour tous«  nous rappelle de façon urgente que la justice sociale ne peut être véritablement accomplie si nous n’agissons pas également ensemble pour surmonter les graves injustices environnementales dont sont victimes les personnes vivant dans la pauvreté.

Les impacts du changement climatique et de la destruction de l’environnement au niveau mondial sont graves et affectent de manière disproportionnée les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et la santé des personnes vivant dans la pauvreté. Ces impacts ne feront qu’empirer pour eux si nous n’agissons pas ensemble de toute urgence.

Nous constatons déjà ces impacts pour nous-mêmes dans la dégradation de la qualité de l’air et de l’eau là où nous vivons, travaillons et jouons. Nous voyons autour de nous les effets des déchets toxiques de plastique qui étouffent nos océans, nos rivières et nos quartiers. L’abus de pesticides, de métaux lourds et d’autres substances qui empoisonnent notre alimentation nous nuit. Nous faisons l’expérience directe du changement des conditions météorologiques qui entraîne des tempêtes et des inondations plus fortes et plus destructrices, ou des sécheresses plus longues et plus sévères.

Cependant, nous avons toujours su que les personnes vivant dans l’extrême pauvreté sont, souvent par pure nécessité et par ingéniosité, les premières à agir de manière décisive au sein de leur communauté pour faire face à la pauvreté, au changement climatique et aux défis environnementaux.

Leurs efforts, leur savoir et leur expérience inestimables doivent être reconnus car ils sont de véritables moteurs de changement. Leur voix doit être entendue, en particulier dans les organismes internationaux.

Nous devons veiller à ce que les gouvernements agissent de manière décisive — en partenariat et en solidarité avec les personnes en situation de pauvreté — pour créer une croissance économique et un changement social qui favorisent activement la durabilité environnementale et la justice sociale pour tous.   

Nous pouvons y parvenir en travaillant ensemble de façon solidaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *