Pré-école en HAITI

En Haïti, depuis huit ans, l’équipe d’ATD QM a initié une pré-école formelle appelée “Graines d’espoir”. Ce programme s’inscrit dans la continuité d’une pré-école communautaire lancée dès 1997. Pour permettre la participation de tous les enfants, cette pré-école est gratuite et n’exige pas d’uniforme. La découverte et la créativité y sont deux éléments pédagogiques importants. Le programme favorise la socialisation des enfants et l’acquisition des apprentissages de base nécessaires à l’entrée à l’école primaire : notamment la lecture et l’écriture. Actuellement, 70 enfants de 4 à 6 ans y participent.

Les deux caractéristiques fondamentales de cette pré-école depuis ses débuts sont :

  • la priorité aux familles très pauvres : Le processus de rencontre et de dialogue avec les familles pour l’inscription des enfants fait partie de cette priorité. En outre, les visites aux familles se poursuivent durant l’année scolaire en fonction des besoins, par exemple : quand un élève est absent durant une longue période ou quand il y a des difficultés particulières dans la famille d’un enfant.
  • le rôle des parents : Dans la plupart des écoles, le rôle des parents se limite à remplir les exigences de l’école, comme assumer les différents frais, amener les enfants à l’école, respecter le règlement. Dans la pré-école “Graines d’espoir”, c’est différent : il y a des réunions où les parents peuvent partager leurs opinions et leurs préoccupations. La matinée, ils peuvent entrer dans l’enceinte de la pré-école, parler avec les enseignantes mais aussi participer au début de la classe.

Une maman : “Quand je suis arrivée ici, je restais assise en silence. Aujourd’hui, je peux dire que je suis contente ; ma fille a fait beaucoup de progrès. Elle ne savait rien, mais maintenant elle dit des choses extraordinaires, elle lit et écrit.”

Afin d’évaluer cette action, l’équipe a pris un temps pour rechercher les familles dont les enfants sont sortis de la pré-école en juin 2011 et en juin 2012 et analyser leur parcours scolaire depuis lors.

À partir de cette expérience, ATD QM Haïti cherche à dialoguer avec le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle pour partager son expérience et les caractéristiques qui en font son originalité.