Misère, violence et paix

Malgré les violences qu'elles subissent, les personnes en situation de pauvreté sont des acteurs de paix.

  • « J’ai été dans la violence, on m’a maltraité. Si tu es dans la misère, t’auras jamais la paix. On ne se met pas en colère. C’est comme un silence qu’on a en soi… La paix, elle va commencer le jour où tu vas réaliser que l’autre est comme toi, un être humain à respecter. » Michel Brogniez, membre d’ATD Quart Monde

ATD Quart Monde a mené pendant trois années une action d’élaboration de connaissance sur les liens entre la misère, la violence et la paix, qui a associé plus de mille personnes à travers le monde et a abouti à un rapport international « La misère est violence, rompre le silence, chercher la paix » (Editions Quart Monde, 2012).

Cette recherche a permis de mettre à jour les gestes de paix et les efforts incessants des personnes qui subissent la violence de la pauvreté au quotidien,  pour continuer de préserver les liens dans leur communauté, maintenir le vivre ensemble et la paix.

Cette contribution à la paix des personnes en situation de pauvreté est rarement reconnue,  c’est pourquoi ATD Quart Monde a entrepris de la faire connaître à travers la publication de 3 livres, « Artisans de paix contre la pauvreté » (livres gratuits en ligne, en anglais, Artisans of Peace Overcoming Poverty), dans le cadre de travaux pour le Comité Nobel, dans l’espoir de voir décerner un jour le Prix Nobel de la Paix aux personnes en situation de pauvreté qui luttent chaque jour pour le vivre ensemble, avec de petits moyens mais toute la force de leur engagement.

 

Dernières actualités