La Maison familiale de Frimhurst fête ses 60 ans !

Le 8 Juillet 2017, un beau matin ensoleillé, 150 personnes environ, se sont retrouvées pour célébrer le 60ème anniversaire de la Maison familiale de Frimhurst dans le Surrey, en Angleterre.

Grace Goodman, cette femme remarquable, avait acheté la maison de Frimhurst en 1957 et avait commencé à y accueillir des familles se débattant sous le poids de la misère et de l’exclusion. Sa vision était de créer ‘un lieu de liberté’, une terre d’asile, où les familles pourraient reconstruire leur vie dans la dignité. Suite à une rencontre fortuite entre Grace Goodman et Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde, Frimhurst devint le centre du travail d’ATD Quart Monde au Royaume-Uni.

Malgré le lancement un peu retardé de la journée, pour cause d’embouteillage, les familles arrivèrent en bonne forme, ayant hâte de vivre cette journée. D’autres invités se sont joints à elles, des volontaires et des amis d’ATD d’un peu partout (Allemagne, Suisse, France, Espagne, Irlande et Écosse). La Maison et ses alentours resplendissaient de très belles expositions et d’affiches colorées. Nick Edwards (président sortant d’ATD UK) et Tish Mason (la présidente actuelle), en tant que Maîtres de Cérémonie, accueillirent chaleureusement tous les participants et on a senti l’enthousiasme gagner !

Après s’être installés, les membres du Mouvement étaient invités à écouter quelques prises de parole. Mark Hogan a présenté la campagne internationale d’ATD Quart Monde, #StopPauvreté, encourageant chacun à signer l’Appel à l’Action. Bridget Hickey-Williams, enseignante de formation, volontaire à Frimhurst dans les années ’70 s’est alors exprimée. Elle souligna que ce qu’elle avait entendu et appris des familles à Frimhurst avait influencé son projet de Finchley Farm avec des personnes exclues. Puis Stephen Baker, impliqué à Frimhurst dans les années 70 et 80, insista sur l’originalité, le courage, la créativité et la profonde humanité de Mrs Goodman et des autres personnes ayant contribué à la création de cette maison familiale.

Seamus, militant de longue date dans le Mouvement au Royaume Uni, accompagné de son fils Daniel, a décrit comment Frimhurst avait été pour lui un lieu d’apprentissage, un lieu où ceux qui séjournaient étaient encouragés à partager leur expérience à d’autres. Il a aussi lu un poème de Daniel évoquant ses souvenirs d’enfant à Frimhurst. Tammy Mayes, militante depuis 15 ans, partagea alors qu’elle ne s’était jamais sentie jugée à Frimhurst et que c’était un lieu de sécurité où elle pouvait venir avec ses enfants.

Moraene Roberts

Moraene Roberts, militante et membre de la Délégation Nationale du mouvement au Royaume-Uni, parla de façon émouvante des origines de Frimhurst et de sa pertinence encore aujourd’hui. Elle évoqua le souvenir de membres du Mouvement marquants tels que Maria Jones et Fred et Sue Potter, maintenant décédés. Elle expliqua comment Frimhurst avait su renforcer la confiance et le savoir-faire des familles pour qu’elles puissent contribuer au combat continu contre la pauvreté et l’injustice :

  • « Frimhurst reste pour moi le lieu où je me sens en sécurité, un lieu de liberté et de respect. Dans ce lieu une nouvelle histoire est née pour ceux qui vivent dans la pauvreté. Nous ne sommes ni le problème, ni les victimes, nous faisons partie de la solution. »

 

Martine Le Corre et Stuart Williams, ATD Quart Monde

ATD Quart Monde international était représenté par Martine Le Corre et Alvaro Iniesta de l’équipe de la Délégation Générale. Martine a dit combien elle était heureuse d’être présente à ce moment où on célébrait le combat des familles sur des années pour rester ensemble. L’influence de Frimhurst a rayonné dans le monde entier, a-t-elle dit. Frimhurst est bien connu comme un lieu du courage et de la résistance des familles et leur combat se poursuit aujourd’hui dans beaucoup d’autres lieux. L’équipe de la Délégation Générale a offert à Frimhurst ‘Le Patchwork de nos vies’, tapisserie fait de petits morceaux de tissu cousus ensemble, illustrant l’histoire de la souffrance des familles dans différents lieux du monde. Le patchwork avait été offert aux Nations Unies à New York lors de l’Année Internationale de la Famille, le 17 Octobre 1994. Martine partagea l’histoire du premier morceau de tissu donné par un homme du Burkina Faso vivant dans la misère. Les participants ont alors été invités à s’exprimer spontanément. Beaucoup d’anciennes familles l’ont fait ainsi qu’une représentante de « Frimhurst entreprise ». Cette organisation partenaire d’ATD Quart Monde UK, basée à Frimhurst, est engagée auprès de jeunes qui font face à des défis d’apprentissage.

Exposition de l’Histoire de la Maison Familiale de Frimhurst

Après ce temps plus formel une visite guidée de la maison et de ses alentours a permis aux personnes de découvrir des expositions très intéressantes donnant beaucoup de sens à cette journée de fête familiale. L’une d’elles, « Histoires de Changement » montrait les photos et les portraits des membres fondateurs : Mrs Goodman, Ruby Wilcher (la cuisinière), Mary Rabagliati (qui poursuivit le travail de Mrs Goodman), Henri Bossan (défenseur des droits humains) ainsi que des membres des familles des premiers temps tels que Maria Jones, Mary Totham, Fred et Sue Potter, Graham et Rita Edwards. Cette exposition a donné à ceux qui ont pu la voir un sens d’une histoire, de courage, de dignité et d’accomplissement. Il était aussi possible de voir une sélection de films des archives de la maison de Frimhurst ainsi qu’une nouvelle série de films vidéo « draw my life» (dessiner ma vie), célébrant la vie de Mary Rabagliati. Il y avait également de nombreuses activités créatives telles que le maquillage du visage des enfants, l’encadrement de photos de Frimhurst, l’écriture et la lecture de messages personnels de membres des familles.

Il y eut d’autres moments forts de cette célébration mémorable du vivre en famille :

  • La capsule-temps de Frimhurst contenant les souvenirs de cette journée, à ouvrir dans 40 ans !
  • Une représentation du « Shuffles Dance Group » par des enfants locaux
  • Des jeux anglais traditionnels, un magicien qui a enthousiasmé les enfants, et les « tubes »  de ces dernières décennies.
  • Georgina Simmonds, militante, a lu son poème ‘le rêve n’est pas qu’un rêve’.
  • Seamus Neville et Bruno Tardieu (directeur de la campagne #Stop Pauvreté) ont donné une belle interprétation de la chanson ‘O Freedom’
  • En final, l’envol de 60 000 bulles.
  • La dégustation du gâteau d’anniversaire des 60 ans !

Enfin, vers la fin de la journée, les invités sont repartis après cette journée familiale joyeuse et émouvante. A Frimhurst, sur des années, les familles ont vécu des souvenirs heureux: en ce jour anniversaire des 60 ans, grâce aux discours, aux photos, aux écrits, aux créations et aux vidéos, Frimhurst s’est montré largement à la hauteur de sa réputation.

Frimhurst est un témoignage vivant et fort du droit de vivre en famille.

Bravo à tous ceux qui ont contribué à faire de ce jour un grand succès.

Mark Hogan et Naomi Anderson, de la campagne #StopPauvreté, ATD Quart Monde International