Wresinski et les archives

Photo : Aperçu d’un magasin d’archives du Centre Joseph Wresinski, Baillet-en-France, 2020 © ATD Quart Monde / 0486-049_009


Anaclara Acuña Punales, qui signe cet article, fait partie des nombreux étudiants qui font leur stage au Centre de Mémoire et de Recherche Joseph Wresinski.  Après plusieurs engagements dans son pays, l’Uruguay, elle fait des études de développement international à l’université de Grenoble. Sa mission consiste à soutenir le projet de philosophie sociale « Penser l’être social avec Joseph Wresinski » où des philosophes, des militants Quart Monde, et des gens d’actions alliés ou volontaires permanents approfondissent ensemble les défis que la misère posent à notre monde.  Anaclara s’est vue en particulier confier de chercher dans les archives de Joseph Wresinski des textes qui pouvaient éclairer les notions que nous voulons approfondir relatives au droit, à la résistance et aux injustices liées au savoir. Elle s’est passionnée pour ces textes inédits qui éclairent son cheminement et l’actualité.

Une pensée qui reste d’actualité

Ma mère était bibliothécaire quand j’étais enfant, j’ai ainsi grandi entourée de livres. Alors, l’idée de réaliser un stage au sein des archives m’enthousiasmait et aiguisait ma curiosité. Cependant, je n’aurais jamais imaginé qu’une pensée pouvait être perçue d’aussi près, en lisant des discours, des notes, des transcriptions d’événements et de rencontres.

Dans la recherche de textes qui pouvait illustrer et aider à comprendre les trois axes du séminaire de philosophie sociale, j’ai trouvé des textes et des sujets très intéressants. Mais si je dois choisir ce qui m’a le plus frappée dans la pensée de Joseph Wresinski, c’est sa force et sa pertinence. Je dois admettre que tout ce que j’ai lu sur lui se déroule avant ma naissance. J’étais pourtant impressionnée de voir comment on peut prendre l’un de ses textes et le positionner parfaitement dans les revendications actuelles. Je me rends compte que sa vision reste toujours d’actualité, que ce soit dans la lutte pour la défense des droits pour les plus pauvres, la reconnaissance de leur dignité en tant que personnes et en tant que détenteurs de connaissance, ou encore pour les revendications des migrants et des femmes.

L’importance d’être représenté

Par exemple, aujourd’hui, le Mouvement ATD Quart Monde se bat pour conserver sa place au Conseil Économique, Social et Environnemental français (CESE). Le 8 avril 1981, Joseph Wresinski déclarait lors de sa conférence aux Clubs Unesco du Creusot, en France :

Droit/Conf.; Texte 19 ; page 6 – 0779/23 – 1J21-9 © ATD Quart Monde / Centre Joseph Wresinski

Et si je me demandais pourquoi ce siège au CESE est vraiment important, Wresinski me dirait de comprendre que :

Droit/Conf.; Texte 18 ; page 13 – 0779/20 – 1J20-6 © ATD Quart Monde / Centre Joseph Wresinski

Pouvoir faire respecter ses droits

Un autre exemple que nous pourrions appliquer aujourd’hui, puissant et clair, c’est la défense des droits du Quart Monde et sa réelle difficulté à les faire respecter :

Conf. de Joseph Wresinski à Bourg La Reine, 19/10/73 / Droit/Conf . Texte 6 ; page 7 – 0779/06 – 1J13-6 © ATD Quart Monde / Centre Joseph Wresinski

Pour Joseph Wresinski, la recherche de la dignité est le fondement des Droits de l’Homme et de la liberté humaine.

«Les Droits de l’Homme» Prep. «cave» 7 oct 1980 du P. J. Wresinski – notes/ Droit/UP. Texte 7 – 0774/08 – 1E9-18 © ATD Quart Monde / Centre Joseph Wresinski

Son originalité et sa clarté de pensée me captivent. Sans aucun doute, il a déjà vu et compris ce que cela a coûté à beaucoup de personnes. D’autres ne comprennent toujours pas combien il s’agit de savoir écouter et comprendre l’autre. Nous continuons à chercher des «solutions magiques» à la misère mais nous ne voulons pas accepter que sans vraiment écouter et agir avec le Quart Monde, nous n’allons nulle part.

Des kilomètres d’archives

Parmi les fiches de base que Joseph Wresinski s’était faites pour ses conférences de 1975, j’ai trouvé cette phrase :

« Les pauvres sont les créateurs, la source même de tous les idéaux de l’humanité, car c’est à travers l’injustice que l’humanité a découvert la justice, à travers la haine, l’amour, à travers la tyrannie, l’égalité entre tous les hommes. »1

Hier, nous avons fait une visite du Centre de mémoire et de recherche Joseph Wresinski. J’étais étonnée du nombre de kilomètres d’archives audiovisuelles, écrites et artistiques qui sont préservées ; la mission de recréer l’histoire pour ceux qui n’ont pas d’histoire, le Quart Monde, est assurément réalisée.

  1. Fiches de base que Joseph Wresinski s’était faites pour ses conférences, 1975 / Curiosités/Conf. Texte 6 – 0779/08 – 1J15-10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.