ATD Quart Monde sera présent à la COP27

La voix des plus pauvres à la COP27

Six jeunes du Mouvement ATD Quart Monde, venant du Burkina Faso, de l’Espagne, de la France, du Kenya et du Sénégal seront présents à la COP27 à Sharm El Sheik en Egypte. Ils porteront la voix des plus pauvres et défendront une action climatique qui contribue à l’élimination de la misère.

Les personnes vivant dans l’extrême pauvreté et leurs communautés à travers le monde sont les premières et les plus durement touchées par les effets du changement climatique. Elles sont pourtant les moins responsables de ses causes et ont le moins de moyens pour s’en protéger. Les catastrophes climatiques de cette année (canicules, sécheresses, incendies de forêts, tornades, cyclones, inondations) l’illustrent dramatiquement.

Lire avec YouTube

En cliquant sur la vidéo vous acceptez que YouTube utilise ses cookies sur votre navigateur.

Les 5 recommandations d’ATD Quart Monde

Il a été obtenu en 2015, dans le cadre de l’accord de Paris pour le climat, que l’éradication de la misère fasse clairement partie de l’action climatique. Cela a été rappelé dans le cadre du pacte de Glasgow de novembre dernier qui reconnaît la nécessité « d’assurer des transitions justes qui favorisent le développement durable et l’éradication de la pauvreté, ainsi que la création d’emplois décents et de qualité. »

Le premier objectif de développement durable vise « la fin de la pauvreté et la lutte contre les inégalités sous toutes ses formes et partout dans le monde« .

Vaincre la grande pauvreté doit devenir l’affaire de l’ensemble des politiques publiques et pas seulement celle des politiques sociales.

Depuis 2015, ATD Quart Monde, porte cinq recommandations :

  • accorder une attention particulière aux 20% les plus pauvres afin de s’assurer que personne ne soit laissé de côté,
  • s’attaquer au changement climatique en partenariat avec les personnes en situation de pauvreté,
  • s’assurer que les fonds atteignent les plus vulnérables,
  • mettre en place des socles de protection sociale dans tous les pays,
  • veiller à ce que les personnes en situation de pauvreté puissent bénéficier de formations et de créations d’emplois décents et de qualité dans le cadre d’une transition juste vers une économie respectueuse des personnes et de la terre,

ATD Quart Monde appelle les institutions internationales et nationales, les gouvernements, les collectivités territoriales, les entreprises, les ONG, les citoyennes et les citoyens,à s’unir pour la mise en œuvre d’une action climatique qui contribue à l’élimination de la misère.

 

Retrouvez ces revendications détaillées en cliquant ici ou sur l’image

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *