Notre nom

ATD Quart Monde, un nom avec beaucoup d'histoire

Le Quart Monde

En 1966, avec les premiers volontaires, sont rédigées les options de base de l’association : « Tout homme porte en lui une valeur inaliénable qui fait sa dignité d’homme ». Pour en finir avec les termes de cas sociaux, de familles inadaptées, Joseph Wresinski propose un nom porteur d’espoir et de dignité : le Quart Monde.

L’expression «Quart Monde» fait référence au « quatrième ordre » de la Révolution française. La France était alors divisée en trois « ordres » : le clergé, la noblesse et le tiers-état. Les pauvres journaliers, les indigents et les infirmes étaient exclus du tiers-Etat car il fallait payer des impôts pour en faire partie. C’est pour tenter de les faire représenter aux États Généraux de 1789 que Louis Pierre Dufourny de Villiers rédigea des cahiers du Quatrième Ordre.

Le terme « Quart Monde » réhabilite ainsi une population méprisée. Il signifie désormais le rassemblement des pauvres et des non-pauvres engagés dans un même refus de la misère.

Et ATD?

L’association « Aide à toute détresse » créée par Joseph Wresinski en 1957 au camp des sans-logis à Noisy-le Grand, est devenue ATD Quart Monde.

En 2009, le conseil d’administration du Mouvement international ATD Quart Monde a confirmé l’initiative prise par les membres du Mouvement aux Philippines de s’appeler « All Together in Dignity » et a décidé de donner au sigle ATD en français le sens de : «Agir Tous pour la Dignité ».

Ce slogan exprime en effet notre approche de la lutte contre la pauvreté fondée sur le respect de la dignité de tout être humain.

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en droits et en dignité » (Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948)

« La lutte contre les exclusions est un impératif national fondé sur le respect de l’égale dignité de tous les êtres humains et une priorité de l’ensemble des politiques publiques de la nation. »(Article 1er de la Loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions du 29 juillet 1998, votée en France sous l’action d’ATD Quart Monde)