Tu es génial ! | Vidéo

A Manille, tous les dimanches, un mausolée et les tombes alentour se transforment en salle de classe. Le mausolée est situé dans un cimetière qui est le seul endroit où certaines familles de Manille ont trouvé à se loger. ATD Quart Monde mène dans ce lieu un projet appelé « Ang Galing », qui signifie « C’est génial ! ». Les enfants y découvrent que, malgré des modes de vie inhabituels, il est possible pour eux d’apprendre à lire, écrire, et de réussir à l’école.

Here's a great video from ATD Fourth World Philippines with subtitles in French!Pour nos amis francophones!

Publié par ATD Fourth World sur mercredi 28 juin 2017

Apprendre l’alphabet et la confiance en soi

Beaucoup d’enfants entendent souvent des phrases comme « tu es génial ! » ou « bon travail ! » lorsqu’ils vont à l’école maternelle ou dans des structures similaires accueillant les enfants de moins de 6 ans. Mais d’autres enfants n’ont pas cette chance, soit parce que leurs parents sont trop occupés à essayer de survivre, ou parce qu’on ne leur a jamais dit qu’ils étaient géniaux. Quand ils vont à l’école élémentaire, ils apprennent vite qu’ils ne sont pas géniaux du tout. En réalité, l’école peut devenir un lieu de grandes difficultés et d’humiliation pour les élèves qui n’y ont pas été préparés. Il ne faut alors pas longtemps pour que ces élèves se sentent en échec et finissent par penser qu’ils sont réellement incapables d’apprendre.

Investir dans une relation

Depuis 2012, le programme Ang Galing permet aux enfants d’apprendre l’alphabet ainsi que les bases de la lecture et de l’écriture. Quarante enfants – âgés de 6 à 14 ans – y sont inscrits. La plupart d’entre eux sont en classe de CP, CE1 ou CE2 mais certains élèves ne sont pas inscrits à l’école. Depuis juillet 2016, environ 270 enseignants volontaires issus de différents milieux sociaux se sont investis pour apprendre à lire et à écrire aux enfants.

La grand-mère d’une élève d’Ang Galing explique que sa petite-fille avait un niveau très faible avant de rejoindre le projet. Dès que la petite fille a commencé à suivre les cours de manière régulière, elle a été capable de mieux comprendre ses leçons. Arrivée en CE2 et CM1, le niveau de cette petite fille avait surpassé celui de ses sœurs, c’était la première fois que cela arrivait dans la famille. Sur les 38 enfants ayant suivi le programme cette année, 31 ont amélioré leur niveau de lecture et d’écriture à l’école, seulement 7 d’entre eux sont restés au même niveau que l’année précédente.

La confiance en soi acquise petit à petit par l’enfant et le lien personnel avec l’enseignant sont deux éléments très importants qui favorisent l’apprentissage des élèves d’Ang Galing. Les enseignants volontaires d’Ang Galing prennent soin de s’investir dans une relation personnelle avec chacun des élèves suivis. De juillet à décembre 2016, le programme Ang Galing a maintenu un ratio d’un enseignant pour 1,6 élèves, assurant un apprentissage de qualité avec une attention portée à chacun des élèves.

« Je peux le faire ! »

Tout aussi important que l’acquisition des compétences, Ang Galing enseigne aux élèves qu’ils sont géniaux, qu’ils sont capables d’apprendre. Les élèves gagnent en confiance en eux-mêmes, ils vont à l’école en se disant : « Je peux le faire ! » Et cela fait toute la différence dans leur rapport à l’apprentissage. Comme le remarque l’un des enseignants volontaires dans la vidéo :

  • « Quand [l’enfant] pense « je suis capable de le faire », « je suis assez intelligent pour le faire », alors son apprentissage de la lecture et de l’écriture se fait sans problème. »

Les parents sont les premiers partenaires de l’enfant au cours de son apprentissage. A travers des rendez-vous réguliers avec ces derniers, Ang Galing implique les parents dans le processus d’apprentissage de leur(s) enfant(s) et les tient informés de leurs progrès s’ils ne peuvent pas être physiquement présents. Les responsables du projet communiquent avec l’école de chaque élève inscrit à Ang Galing. Grâce aux nombreux et formidables enseignants du programme, Ang Galing crée une puissante communauté qui encourage les enfants et dont les effets se font ressentir bien au-delà des leçons quotidiennes de lecture et d’écriture.

Pour plus d’informations à propos d’Ang Galing et pour prendre contact : Mael Ann Reginaldo, coordinateur(trice) du programme Ang Galing, .

Pour plus d’informations sur des actions culturelles d’ATD Quart Monde similaires à travers le monde ou pour savoir comment vous engager comme volontaire, cliquez ici.