« La route s’est arrêtée et personne n’a rien fait » | Vidéo

Voici la deuxième vidéo de la série sur la vie de Mary Rabagliati en « draw my life ».
À l’âge de 20 ans, elle fut l’une des premières volontaires à se joindre à Joseph Wresinski pour fonder ce qui allait devenir ATD Quart Monde.

Il était basé à Noisy-le-Grand, en France, une banlieue à douze kilomètres à l’est de Paris. Elle se souvient de la première fois qu’elle l’a rejoint :

  • « Je suis descendue du bus et j’ai marché sur la route. Soudain, il n’y avait plus de bitume. La route était devenue un chemin poussiéreux, plein de nids-de-poule. Il n’y avait pas d’eau courante ni d’électricité. J’ai appris plus tard que la poste et tous les services de la ville s’arrêtaient également au bout de cette route.
    Environ 280 familles vivaient là-bas à cette époque. […] Elles vivaient en marge de la société française. Elles étaient autant confrontées à l’exclusion sociale qu’à la pauvreté. […] Il n’y avait aucune collecte des ordures. Tout s’était arrêté et ces gens étaient abandonnés à leur propre sort. Tout le monde se fichait de ce qui leur arrivait. »

Dans cette vidéo, Mary explique comment elle a décidé de rejoindre ces familles et parle des difficultés qu’elle a dû surmonter avec elles. Wresinki lui demanda de « vivre en plein milieu de ces familles et de le faire de manière à gagner leur respect et de faire en sorte qu’elles soient respectées par la société. Je contestais tout ce qu’il disait ! Personne ne m’avait demandée de venir ! Ils vont m’insulter à longueur de journée ; « Qu’est-ce que tu fais ici ? Personne ne t’a invitée. » ».

Lire avec YouTube

En cliquant sur la vidéo vous acceptez que YouTube utilise ses cookies sur votre navigateur.

Ceci et le contenu des prochaines vidéos de cette série seront publiés dans le courant de 2018 sous le titre « La Révolution tranquille : Histoire de Mary Rabagliati et des oubliés de ce monde ».