La République Centrafricaine

Retour à la liste des pays

Le Mouvement ATD Quart Monde est présent en République Centrafricaine depuis 1984.
Deux volontaires permanents, un français et une néerlandaise sont sur place à Bangui et consacrent toute leur énergie à soutenir les jeunes et les adultes. Malgré les conditions très difficiles que vit la population du fait des violences qu’elle subit, les jeunes persévèrent dans leur engagement envers et contre tout.

Actions avec les enfants :

Elles ont pour objectifs de partager des savoirs, éveiller les enfants au monde, cultiver leur intelligence et créer l’amitié entre enfants de différents quartiers, au delà des peurs et des violences suscitées par la crise que connaît la République centrafricaine.
Les actions se mènent chaque semaine, sur 4 sites : au camp de déplacés de l’aéroport, au camp de déplacés de la paroisse Saint Joseph Moukassa, sur l’île Mbongossoua et avec des enfants vivant dans la rue accueillis au sein de l’association « Voix du Cœur »
300 enfants sont concernés, grâce à l’engagement de 15 jeunes animateurs bénévoles.
Ponctuellement, en fonction de la situation, des animateurs interviennent aussi dans deux écoles du quartier de Walingba et dans deux villages des environs de Bangui (Koula Mandja et Danzi).

Actions autour des jeunes :

Ces actions visent à ce que les jeunes puissent contribuer à construire la paix et la réconciliation en RCA. Trois week-ends de formation sont organisés chaque année pour 25 à 30 animateurs dans le cadre d’un programme d’éducation à la paix, en partenariat avec une association rwandaise. Deux premières sessions de formation ont vu la participation de 50 jeunes en 2014.
Les sources de conflit, les préjugés, la suspicion sont identifiés et chacun travaille à la question « comment faire pour résister et devenir des citoyens engagés dans le monde ? ». Ce programme se prolongera à partir de 2015 par l’accueil en formation de huit à dix jeunes chaque année.

S’unir à d’autres pour refuser la misère :

Pour créer des synergies au niveau du pays, ATD Quart Monde travaille en collaboration très régulière avec différents partenaires notamment dans le domaine de l’éducation. La journée mondiale du refus de la misère rassemble aussi des représentants de la société civile et des autorités autour du combat des familles connaissant la pauvreté : témoignages, ateliers et animations culturelles mettent en valeur leur dignité et invitent à se mobiliser tout au long de l’année pour mettre fin à la misère.

Budget d’ATD Quart Monde en République Centrafricaine : 62.000 €

Contact international