Le Burkina Faso

Retour à la liste des pays

Au Burkina Faso, le Mouvement ATD Quart Monde est présent depuis 1981 à Ouagadougou et, depuis 2001, dans une zone rurale du Ganzourgou située à 130 kilomètres de la capitale. L’équipe est constituée de 5 volontaires permanents. L’ensemble des actions menées s’articulent autour d’un objectif : favoriser la réussite éducative de tous les enfants, à partir et avec les populations les plus pauvres, en prenant appui sur leurs savoirs pour ouvrir la possibilité d’un chemin d’avenir et de dignité pour tous.

Cet objectif se décline selon 2 axes

Avec les enfants

Dans deux quartiers périphériques de Ouagadougou, dans 7 villages et quartiers du Ganzourgou et à Ourgou-Manega, ATD Quart Monde mène des animations pour les enfants, scolarisés ou non. Environ 500 enfants découvrent ainsi, à travers les livres, le monde qui les entoure et développent leur capacité grâce à des activités manuelles. Les animations favorisent l’implication de toute la communauté autour des enfants. Parallèlement, un soir par semaine, la « bibliothèque sous les lampadaires » permet de rejoindre, en confiance, une trentaine d’enfants et jeunes en situation de rue, dans une demie-douzaine de sites où ils se regroupent pour dormir. Enfants et jeunes sont invités à passer le lendemain à « la cour » siège d’ATD Quart Monde à Ouagadougou. Des ateliers sont alors le support à des conversations pouvant déboucher sur des projets de «renouement familial», long processus qui suppose notamment des visites régulières aux familles.

Avec les parents et les Acteurs institutionnels

ATD Quart Monde a noué des relations avec les enseignants de 5 écoles, les soutenant dans leur attention aux enfants les plus en difficulté et dans leur lien avec les familles de ces derniers. Une fois par mois, 30 familles qui vivent dans la grande pauvreté et des amis du Mouvement se retrouvent à « la cour » pour réfléchir à des sujets touchant à la lutte contre la pauvreté et pour s’exprimer, notamment à travers des moyens artistiques. Cet espace de solidarité et d’échanges permet aux familles de témoigner de leurs efforts pour vivre dignement, d’exprimer leurs espoirs pour l’avenir et de partager leurs idées pour que la société change. C’est aussi un lieu de formation pour ceux qui veulent mieux comprendre la vie et les difficultés des personnes les plus isolées. Parents vivant la grande pauvreté, institutions, ONG et citoyens solidaires se retrouvent chaque trimestre au sein d’un Comité de Partenaires pour la Réussite Éducative de Tous. Le COPARET permet aux communautés, familles et personnes pauvres d’être des acteurs conscients de leurs propres projets éducatifs. Il crée les conditions d’un décloisonnement entre les savoirs communautaires, scolaires et professionnels. Il a élaboré des propositions pour que tous les enfants bénéficient d’une éducation de qualité, avec pour ambition que celles-ci contribuent à orienter les politiques d’éducation au Burkina Faso et soutiennent l’élaboration des priorités post-2015 de l’ONU.

Budget annuel d’ATD Quart Monde Burkina Faso : 70 000 euros

Budget annuel : 70 000 €

Contact international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *