Philippines : devenir ensemble reporters d’ATD Quart Monde

Alors que de nombreux sites web sont conçus par des professionnels des relations publiques, ATD Quart Monde Philippines considère que le point de vue le plus important est celui des personnes vivant dans la pauvreté. En février, trente de nos membres là-bas ont organisé un atelier ayant pour objectif de concevoir ensemble leur site web. Sana Santa Ana nous raconte comment s’est déroulé cet atelier.

Comment s’amuser en créant un site web national à partir de zéro, en s’assurant que tout le monde soit entendu ? A l’atelier « Une seule voix », les membres d’ATD Quart Monde ont aidé à concevoir un nouveau site web qui devrait voir le jour avant le 17 octobre 2016. Trente membres – comprenant des personnes vivant dans la pauvreté et d’autres amis d’ATD – ont proposé des idées pour le nouveau site et ont pu apprendre les bases du Journalisme 101, afin de pouvoir contribuer régulièrement à la construction du site par la suite.

Tout le monde pouvait devenir un RAPPEUR – un Reporter pour ATD Philippines. Autrement dit, contribuer au site web en écrivant des articles, en prenant des photos ou des vidéos, ou en créant des poèmes, des dessins, des peintures, etc. « Une seule voix » n’était pas un atelier traditionnel avec des intervenants donnant des conférences et des participants qui y assistent. Tout le monde a pu apprendre les uns des autres et développer ensemble une vision pour le nouveau site. Et comme vous pouvez le voir dans cette vidéo, tout le monde a passé un excellent moment !

Lire avec Vimeo

En cliquant sur la vidéo vous acceptez que Vimeo utilise ses cookies sur votre navigateur.

L’atelier a commencé avec une grande question : que souhaiteriez-vous dire au monde entier, en une phrase ? Ces messages ont été récoltés pour apporter des objectifs au site web.

C’était ensuite le moment le plus amusant : l’atelier devait recenser les qualités d’un RAPPEUR, de façon vivante et en faisant participer tout le monde. Et plutôt que de mettre leurs idées par écrit, les participants devaient s’exprimer en habillant un membre du groupe représentant un « Bon RAPPEUR ». En utilisant des journaux, des feutres, du scotch et tout autre matériel qu’ils pouvaient trouver dans la salle, chaque groupe devait créer des vêtements et des accessoires représentant les qualités d’un bon RAPPEUR : juste, honnête, écrivant avec le cœur, rapide, etc.

Les RAPPEURS apprirent ensuite les bases du Journalisme 101. Dans de nombreux pays, les journalistes apprennent les 5 W (qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ?) et 1 H (comment ?). Nous avons également introduit les 3 Ps dans la langue Tagalog : Pag-iisip (l’esprit critique), Puso (l’expression des sentiments) et Pulso (le ressenti des attentes du public), pour que l’histoire soit plus captivante. Robert Alejandro, allié ATD et artiste partagea ensuite ses expériences en tant que journaliste à la télévision pour une émission télévisée d’investigation.

L’atelier s’acheva avec des participants qui peaufinaient et retouchaient les articles et les photos qu’ils avaient transmis avant l’atelier. En tout cas, l’enthousiasme était très communicatif. Tout le monde était content d’être un RAPPEUR !

ATD Quart Monde Philippines lancera prochainement son site web et présentera les histoires de vie et les contributions de ces trente RAPPEURS et d’autres.

Nous sommes des RAPPEURS ! Félicitations à tous les RAPPEURS !
« Une seule voix » a été organisé par un groupe d’alliés ATD : Robert Alejandro (artiste), Michelle Ciriacruz (blogeuse), Sana Sta. Ana (responsable du marketing), Tisha Timbang (responsable des relations publiques) et Gege Sugue (expert en communication), qui se sont portés volontaires pour partager leurs connaissances en rédaction et en reportage.

ATD Quart Monde Philippines souhaite également remercier Thomson Reuters (en particulier M. Ralph John) de nous avoir offert un espace pour l’organisation de l’atelier.