“Tous peuvent apprendre si…” | Séminaire

Dans la photo ci-dessus : une bibliothèque de rue en Pologne

Du 11 au 15 juin 2018, au Centre international du Mouvement ATD Quart Monde (Pierrelaye, France) se déroule un important séminaire international sur les conditions nécessaires, voire indispensables, pour que tous les enfants puissent apprendre. Ce séminaire réunira plus de cinquante acteurs de l’éducation de près de quinze pays à travers le monde : des parents et familles en situation de pauvreté, des animateurs.trices, des enseignant.e.s et professionnel.le.s de l´éducation, des pédagogues et chercheurs.

L’objectif principal de ce temps de travail est de partager et analyser en profondeur les savoirs d´action issus de différentes expériences éducatives que, depuis des années, ces acteurs réalisent pour garantir l’accès de tous les enfants à une éducation de qualité.

L’ambition de l’éducation est aujourd’hui universelle : parents, enfants et communautés, particulièrement ceux qui vivent les plus grandes difficultés, regardent le fait d’apprendre comme une opportunité de promotion humaine et sociale. Malgré cette ambition partagée, partout dans le monde, des enfants en situation de pauvreté, leurs familles et leurs quartiers, subissent de multiples obstacles pour accéder à une éducation de qualité ayant du sens pour leur communauté et/ou société d’appartenance.

Lors des dernières décennies la Communauté internationale a réalisé d’importants efforts pour garantir que tous les enfants puissent accéder à une éducation de meilleure qualité.
Mais, pour parvenir à tirer des leçons qui permettent une véritable transformation de l’école et de l’éducation, pour former des écoles qui ne laissent personne derrière, il faut pouvoir tirer des leçons des initiatives qui portent comme priorité de garantir l’accès des populations qui sont exclues en raison de leur pauvreté.

Ainsi, les participants du séminaire prendront le temps de partager et analyser l’action des initiatives élaborées en étroite collaboration avec ceux qui sont les plus éloignés de l’éducation comme :

Madagascar

Ensemble, les participants regarderont avec attention les aspects indispensables à la réussite de tous les enfants, en s’appuyant sur un outil méthodologique simple, l’approche « Apprendre des réussites ». Ils travailleront assidûment les questions suivantes :

Quelle place des familles en situation de pauvreté au sein de leurs communautés éducatives ?
Quels modèles d’école pour quelle société ?
Quelle implication des communautés dans l´éducation pour des relations constructives avec l´école ?
Comment développer une pédagogie de la coopération et la paix ?


Ce séminaire est financé par l’Agence Française de Développement – AFD