Une nouvelle Délégation générale à la tête du Mouvement international ATD Quart Monde

Depuis le 1er janvier 2017, une nouvelle équipe de Délégation générale a pris ses fonctions. Isabelle Pypaert Perrin, Bruno Dabout, Martine Le Corre et Álvaro Iniesta Pérez  assumeront l’animation de l’ensemble du Mouvement international ATD Quart Monde.

Cette équipe a été nommée au cours d’un processus de discernement qui a duré plus d’un an et réuni 20 membres de différents pays missionnés pour dialoguer avec l’ensemble du Mouvement, choisir la future équipe et lui confier un mandat de 5 ans.

Isabelle Pypaert Perrin a accepté un 3ème mandat au sein de la Délégation générale du Mouvement international ATD Quart Monde et poursuit comme Déléguée générale ; Bruno Dabout, Martine Le Corre et Álvaro Iniesta Pérez ont été nommés Délégués généraux adjoints par l’Assemblée générale du Mouvement international.

L’équipe de Délégation générale dynamise partout des impulsions créatrices et veille au soutien de l’engagement dans la durée des membres d’ATD Quart Monde. Elle conduit sa mission avec la préoccupation principale que ceux qui pourraient être les plus éloignés et isolés soient au cœur du Mouvement, et que celui-ci avance dans l’unité.

Le mandat de la nouvelle Délégation générale indique qu’elle aura notamment « la responsabilité d’impulser un travail d’actualisation des  engagements communs d’ATD Quart Monde » (voir nos priorités 2013-2017). Elle devra poursuivre la grande mobilisation publique de 2017 avec un effort particulier en direction de la jeunesse afin que le « Mouvement garde sa vitalité et sa pérennité ». Elle devra aussi veiller à la santé financière d’ATD Quart Monde. Elle s’impliquera fortement dans la dynamique des Assises du Mouvement, qui va « permettre de vivre des temps de connaissance et de reconnaissance de ses membres dans la diversité de leurs engagements. »

Portraits des membres de la nouvelle équipe de Délégation générale

Le parcours d’Isabelle Pypaert Perrin dans le volontariat, commencé en 1981, l’a fait passer par de nombreuses équipes et pays, lui permettant de découvrir et bâtir le Mouvement ATD Quart Monde dans plusieurs cultures et de se familiariser avec plusieurs langues. Elle a vécu plus d’années de sa vie ailleurs dans le monde que dans son pays natal, la Belgique : en France, au Guatemala, dans le monde chinois, en Haïti avec son mari Jean-Pierre, volontaire également, puis en Suisse.

Isabelle a eu la chance de travailler pendant plusieurs années au secrétariat du père Joseph, apprenant de lui comment le Mouvement se construit personne par personne. En 2008, elle a rejoint l’équipe de la Délégation générale où elle a d’abord fait équipe avec Eugen Brand et Diana Skelton, puis avec Jacqueline Plaisir, Jean Toussaint et Diana Skelton.

Passionné d’éducation et d’économie, animé par l’envie de transformer la société avec les plus pauvres, Bruno Dabout a rejoint le volontariat permanent d’ATD Quart Monde en 1983. Avec sa femme Pascale et leurs deux enfants, ils ont vécu à peu près la moitié de leur vie de volontaires dans des quartiers défavorisés de la région parisienne, en Thaïlande ou aux États-Unis et l’autre moitié dans des lieux d’accueil, de rencontre et de formation du Mouvement. Bruno a mené des actions avec des enfants, des jeunes, des familles en situation de pauvreté et porté aussi des responsabilités en soutien des actions ; il a ainsi contribué à l’organisation administrative et financière d’ATD Quart Monde comme à la mise en œuvre d’évaluation et de travaux en commun entre les équipes ATD Quart Monde à travers le monde.

Martine Le Corre, militante Quart Monde permanente, a rencontré le Mouvement en Normandie, dans le nord ouest de la France ; elle n’avait pas encore 18 ans.

Sa rencontre avec le père Joseph et les volontaires a été déterminante : un combat contre la misère lui est proposé. Le Père Joseph lui a partagé son ambition que du peuple de la misère se lèvent des militants, qui à leur tour s’acharneront à prendre parti pour le plus pauvre, à leur offrir le Mouvement et un chemin possible d’engagement.

Martine a été engagée dans la recherche-action du Croisement des Savoirs puis dans l’équipe Croisement des Savoirs. Elle a fait partie de l’équipe qui a animé la recherche « la misère est violence – rompre le silence – bâtir la paix », puis de celle chargée d’approfondir la gouvernance du Mouvement ATD Quart Monde, avant de rejoindre la dynamique de « soutien aux engagements ».

Sa présence dans sa région lui a permis de tisser des liens forts de proximité avec les siens. Martine animait ces dernières années l’Université populaire Quart Monde de Caen, un ancrage local fondamental qu’elle vient de confier à d’autres, afin de se rendre totalement disponible pour la Délégation générale.

Álvaro Iniesta Pérez est originaire de Madrid, en Espagne. Avec Marina, il partage la passion de la musique et du chant et ils ont 3 enfants, âgés de 6 à 11 ans. Il a connu le Mouvement en 1998, « touché par la découverte d’une communauté engagée dans la construction d’une société plus juste, qui met au centre l’être humain ». Marina et lui sont devenus volontaires permanents en 2000.

Après une année dans l’équipe de Madrid, Álvaro rejoint Caen, pour se former aux côtés de Martine Le Corre et des autres membres du Mouvement. Puis avec sa famille, ils partagent durant 5 ans la vie de la cité des Oiseaux, dans le Nord de la France. Álvaro s’engage comme volontaire au travail : il découvre une économie qui oublie le bien-être des personnes et l’urgence d’expérimenter d’autres formes d’économie plus en cohérence avec la vie en plénitude pour tous.

De 2008 à 2013, il rejoint le Mouvement au Guatemala où il anime entre autres le projet « Travailler et Apprendre Ensemble ». La force de la solidarité entre les familles et leurs efforts pour bâtir un monde en paix nourrissent son engagement. En 2013, il retrouve l’Espagne, où il fait partie de l’équipe de coordination nationale.