Campagnes publiques

Combattre la pauvreté, c’est d’abord combattre les préjugés

« Le plus dur quand tu vis dans la misère c’est le mépris, qu’on te traite comme si tu ne valais rien. Nous et nos enfants, nous vivons cela chaque jour, cela nous fait mal, nous humilie et nous fait vivre la peur et la honte » (militante du Pérou)

Si la société entière ne change pas de regard sur la pauvreté et s’obstine à nier les capacités et l’intelligence des plus pauvres, l’exclusion sociale continuera à détruire ces personnes. La lutte contre la stigmatisation est fondamentale si l’on veut vraiment que le potentiel de chaque personne se développe et sortir de la logique erronée qui rend responsables les personnes pauvres de leur propre situation.

Nos campagnes publiques et citoyennes permettent de s’informer et de s’engager à travers un acte : signer une pétition comme « l’appel à s’unir pour un monde sans misère », écrire une lettre à son maire, rejoindre un événement autour du refus de la misère ou un groupe local, soutenir financièrement des actions.

ATD Quart Monde mène actuellement plusieurs campagnes contre les préjugés en France, au Canada, au Royaume-Uni et avec Tapori.