photo © ATDQM : Banderole sur l’avenue père Joseph Wresinski : « La misère est l’oeuvre des Hommes, seuls les Hommes peuvent la détruire »

Le lancement de la campagne de mobilisation a été l’occasion de nombreux rassemblements sur le continent africain : à Bangui, où la tenue d’une conférence sur la pensée de Joseph Wresinski a été très suivie, mais aussi dans les autre pays où ATD Quart Monde est présent.

En RD Congo

Le 18 février, le groupe d’ATD Quart Monde a invité à un rassemblement pour le lancement de la mobilisation #StopPauvreté. Deux films ont été projetés : « 50 ans de combat contre la misère » et une vidéo sur le chantier de solidarité des jeunes pour aider une famille à rebâtir sa maison en août 2016 : « la pensée du père Joseph a guidé l’action des jeunes : « on ne peut pas aider un pauvre aujourd’hui et l’abandonner demain. » Les jeunes veulent vivre ensemble avec les pauvres. » « Dans les deux films, on voit bien que les gens sont ensemble, main dans la main. Pour moi, ATD Quart Monde c’est un mouvement d’entraide mutuelle, je viens de le découvrir. »

Au Cameroun

Les amis d’ATD Quart Monde ont célébré le 17 février le centenaire de la naissance de Joseph Wresinski en rassemblant des membres d’ATD Quart Monde Cameroun et de Bangui, des artistes, des religieux, des amis. La projection du film Joseph L’Insoumis a été suivie d’un moment d’échange entre les participants très émus par ce film qui raconte les premiers pas d’ATD Quart Monde dans le camp de Noisy-le-Grand.

En Tanzanie

Le 12 février, à la maison Quart Monde, des stands permettaient de découvrir les actions d’ATD en Tanzanie, mais aussi l’origine du Mouvement à Noisy-le-Grand, la jeunesse du Père Joseph, et de signer le « Call to action » pour enregistrer les premières signatures !

Le film « 50 ans de combat » a permis aux participants d’exprimer leur proximité avec la vie de Joseph Wresinski, leur expérience du rejet, de non reconnaissance, de solitude, mais aussi leur combat pour la dignité. Une pièce de théâtre jouée par un groupe de jeunes mettait en scène une mobilisation collective pour avoir un hôpital dans la communauté.

Au Burkina Faso

Théâtre : « Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère les droits de l’homme sont violés, s’unir pour les faire respecter est un devoir sacré »

Le 12 février à Ouagadougou, les membres du Mouvement ont distribué sur l’avenue Joseph Wresinski des flyers pour expliquer qui est le père Joseph. A la Cour aux Cent métiers, après avoir regardé une pièce de théâtre sur les événements marquants de la vie de Joseph Wresinski, les personnes présentes ont expliqué ce que le père Joseph leur avait appris : « Il a mis le courage qu’il avait en lui dans nos vies » ; « sa façon de faire a changé mon regard sur les autres » ; « tout faire pour que les plus pauvres puissent s’exprimer et aient leur place » ; « j’ai appris que ce n’est pas parce que tu es pauvre que tu es moins que les autres » « ce ne sont pas que des idées, il faut qu’elles soient mises en pratique. »

Le pagne du refus de la misère

Grâce aux efforts des membres d’ATD Quart Monde de Bouaké (RCI) et du Burkina Faso, un pagne a été fabriqué aux couleurs d’ATD  Quart Monde, portant la phrase de Joseph Wresinski « la misère est l’œuvre des hommes, seuls les hommes peuvent la détruire » . Il sera possible de le commander.