Message de fin d’année

Frimhurst-Christmas1-article

« Ce que les plus défavorisés cherchent, c’est la considération.
Celui qui l’a toujours eue n’imagine pas ce que c’est que d’en manquer. Être honoré renouvelle une vie. »
Père Joseph Wresinski, 1976

Par Isabelle Pypaert Perrin

Il y a des papiers qui brillent, des lumières, des rires, des chants, des cris de joie…

Dans la maison d’accueil de Frimhurst en Angleterre, au milieu de la salle, le Père Noël trône dans un grand fauteuil. Sa barbe en coton blanc, son bonnet rouge enfoncé sur des lunettes, il est superbe et si heureux ! Les enfants aux yeux pétillants grimpent sur ses genoux, l’embrassent, ils veulent tous être photographiés avec lui. Puis c’est le tour des parents.

À un moment quelqu’un dit : « C’est dommage que Brian ne soit pas là ! »… Mais Brian, c’est le Père Noël. Les adultes l’ont reconnu, pas les enfants.

Voilà quelques semaines à peine, Brian, Pearl et leurs deux enfants
ont posé ici leurs maigres bagages, après des années d’errance
et de souffrance, jetés comme tant d’autres personnes hors de leur vie à cause de la misère, de la guerre, de la folie des hommes. Brian, tout le monde évite ses colères. Son visage abîmé à la suite d’une bagarre en prison dérange. Il fait peur.

Ce soir-là, lorsque la fête est finie, il sort dans la nuit pour se changer. Stuart, volontaire ATD Quart Monde, l’accompagne. Il nous raconte : « Je lui ai proposé de tirer ses bottes, encore tachetées de coton blanc, alors Brian m’a dit : “ Attends “. Il s’est assis. J’ai pris place à ses côtés, j’ai vu qu’il pleurait : “ Toute ma vie, j’ai voulu que les enfants me regardent comme ils m’ont regardé aujourd’hui “. Et puis à nouveau des larmes. Je suis resté là, silencieux. Enfin il s’est apaisé et nous avons rejoint les autres. »

Moment de grâce qui nourrit et « renouvelle une vie » : Être regardé comme un homme. Être aimé, respecté quand cela vous a toujours été refusé, quand vous n’avez jamais été qu’un exilé, même dans votre propre pays.

Se reconnaître d’une même humanité, un cadeau qui fait que la fête est pour tous.

Nous souhaitons que cette nouvelle année nous donne l’énergie
pour soutenir cette quête de dignité et de considération, afin que chacun se sente le droit d’habiter la terre. Là où vous êtes,
vous contribuez à votre manière à cette quête de fraternité.
Nous vous remercions chaleureusement de votre soutien financier et de votre confiance si précieuse.

photo ATD Quart Monde – Maison familiale de Frimhurst (Royaume Uni)