La dignité de donner | M. Roberts

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, nous voulons inviter le monde entier à s’arrêter et écouter les femmes qui, en tant que personne issue de l’extrême pauvreté, en tant que défenseures des droits humains, en tant que résistantes, font écouter leur voix et agissent pour leur milieu social, pour les autres femmes qui sont aussi dans la pauvreté, pour une société libérée de l’extrême pauvreté.

Si ces femmes s’arrêtent, le monde s’arrête.

VIOLENCE ET DON – REPENSER LES RELATIONS

La contribution de Moraene Roberts, militante d’ATD Quart Monde (Grande Bretagne) au colloque international de Cerisy.

Moraene Roberts affirme que la pauvreté est un acte de violence contre les pauvres et qu’une violation est commise là où le droit d’une personne à mener une vie normale est bafoué. Il engendre de la colère.
À partir de son vécu et celui des personnes très pauvres qu’elle rencontre, Moraene Roberts invite les chercheurs et universitaires à prendre en compte le savoir de vie de ceux qui vivent la misère et à croiser les savoirs respectifs.

VIDÉO DE LA CONFÉRENCE

La dignité de donner

Un témoignage très fort de Moraene Roberts, lors du Colloque de Cerisy. "C'est très important que les plus pauvres aient l'occasion de montrer le meilleur d'eux-mêmes". Moraene combat ici les idées reçues contre les pauvres et rappelle combien la pauvreté est une violence faite aux personnes. Elle invite les chercheurs et universitaires à prendre en compte le savoir de vie de ceux qui vivent la misère et à croiser les savoirs respectifs : "Nous ne voulons pas que les chercheurs nous observent au microscope, nous voulons travailler main dans la main, échanger avec eux, participer…".#StopPauvreté

Publiée par ATD Quart Monde / Région Afrique – ATD Fourth World / Africa Region sur lundi 12 juin 2017