Contre l’extrême pauvreté : gouvernance commune, engagement partagé

Du 11 au 17 octobre se réunissent, au centre international du Mouvement ATD Quart Monde, plus de quatre-vingt membres actifs originaires de près de onze pays pour un rassemblement mondial, un pas de plus vers une gouvernance commune. Parmi eux, 40 militants Quart Monde, 30 alliés et 15 volontaires permanents.

Le mouvement ATD Quart Monde est né il y a plus de soixante ans d’un engagement partagé contre les causes et conséquences de la pauvreté. Depuis lors, il n’a cessé de se développer et de se construire autour de l’implication de personnes provenant de tous les cercles de la société contre ce fléau. Aujourd’hui comme hier, ceux et celles qui établissent un lien avec des personnes, des familles et des communautés en situation d’extrême pauvreté se heurtent souvent à l’incompréhension de leur propre entourage. Face à ces difficultés, il est important de maintenir un engagement actif et à long terme grâce à des moments, des espaces et des stratégies qui permettent aux différents membres du Mouvement de se connaître, de se former et de réfléchir ensemble à l’action mais aussi au rôle qu’ils jouent, ou encore à l’évolution d’ATD Quart Monde dans sa globalité. Mais il faut encore aller plus loin pour assurer un accompagnement solide et permanent de l’engagement de personnes militantes et alliées. Ce rassemblement mondial est un de ces moments-clés pour la construction d’un mouvement international enraciné dans l’engagement de tous ses membres.

  • « A ce regroupement de membres du Mouvement, nous voulons regarder ensemble le Mouvement : les avancées, les forces et les fragilités, les nouveaux défis qui se présentent aujourd’hui. Nous aimerions nous laisser bousculer par les réalités de vie et, surtout, par l’espérance des plus pauvres, et dégager ce qui nous parait être l’essentiel pour le Mouvement dans l’avenir ».
  • Extrait de la lettre d’invitation de l’équipe de la Délégation Générale d’ATD Quart Monde

Une gouvernance horizontale

Pendant ces quatre journées de travail, les participants commenceront par découvrir ATD Quart Monde dans des lieux aussi divers que les États-Unis, le Honduras, les Philippines ou la République Centrafricaine grâce à la présentation des participants au travers d’une action, d’un projet ou d’un lieu de présence. Puis ils approfondiront ce qui, pour eux, constitue le Mouvement à partir de cette réalité, les obstacles qu’ils rencontrent ou les soutiens et améliorations qu’ils peuvent apporter. A travers le partage des participants, il s’agit de bâtir une vision globale d’un Mouvement impliqué dans la vie de personnes et de communautés.

Il y aura également un temps de travail au Centre International Joseph Wresinski, lieu de mémoire, d’archives et de recherches édifié à partir de la réflexion, d’écrits, de documents et de créations artistiques provenant de lieux de résistance face à la misère dans le monde entier. Ce moment permettra aux participants d’élargir leur vision actuelle d’ATD Quart Monde en la situant dans le contexte de la construction de leur propre histoire.

Un autre moment important de ces journées de rassemblement sera d’aborder en même temps les défis et les questions qui traversent la vie d’ATD Quart Monde au niveau international. Grâce à la diversité des personnes présentes, et leurs engagements communs, cela permettra d’affiner les stratégies et les initiatives à long terme avec la participation de tous les membres qui composent le Mouvement.

Pour finir, tous auront l’occasion de participer à la célébration du 17 octobre à Paris, devant la Plaque Commémorative en l’Honneur aux victimes de la pauvreté et aux côtés des autorités de la ville de Paris. L’objectif sera de mieux faire comprendre à ces autorités la signification de cette Plaque à travers les engagements qu’elle suscite auprès de tant de gens à travers le monde.

Cette rencontre internationale permettra aux membres du Mouvement du monde entier de se connaître, se reconnaître, partager, débattre et d’aborder collectivement l’avenir et les défis d’un combat commun. C’est également un pas de plus pour que davantage de membres d’ATD Quart Monde contribuent à la réflexion globale de son développement pour une gouvernance partagée que nous recherchons.

Ce rassemblement mondial est possible grâce à l’engagement de personnes qui travaillent depuis des années à consolider des outils de formation et à soutenir les engagements de membres d’ATD Quart Monde dans le monde entier.