L’Arche de Jean Vanier et ATD Quart Monde, une profonde relation pour des sociétés plus humaines

Jean Vanier, fondateur de l’Arche* et ami d’ATD Quart Monde, est décédé le 7 mai 2019. A travers cette lettre, la délégation générale du Mouvement rend hommage à Jean Vanier, redit ce qu’il a représenté pour le Mouvement et s’associe à la peine des membres de l’Arche.

Chers amis de l’Arche,
C’est avec une profonde tristesse et une grande émotion que nous apprenons le décès de Jean Vanier.
Sa longue amitié avec Joseph Wresinski a créé une profonde relation entre nos deux mouvements. Nous perdons un ami, un grand frère et nous nous associons à votre peine. Avec tous les membres d’ATD Quart Monde à travers le monde, nous vous adressons nos sincères condoléances. Nous rendons hommage à cet homme exceptionnel qui a enrichi notre humanité et tenons à lui témoigner notre respect et notre reconnaissance.
Nous sommes honorés que nos chemins se soient croisés, dès le début des années 1980, lorsque des volontaires ATD Quart Monde ont rejoint l’Arche au Burkina Faso et que Jean Vanier a accompagné leurs premiers pas dans ce pays.

Jean Vanier avec les enfants de la Cour aux 100 métiers d’ATD Quart Monde à Ouagadougou, Burkina Faso ©ATD Quart Monde 1984-Centre Joseph Wresinski
  • « Aimer, ce n’est pas faire quelque chose pour quelqu’un, c’est être avec lui ».

Derrière cette affirmation se manifeste le très grand respect que Jean Vanier a appris et manifesté pour toute personne qu’il rencontrait. Ce respect profond et inconditionnel de l’autre, nous l’avons senti à chacune de nos rencontres avec lui.

  • « Être avec l’autre », c’est vivre et s’engager ensemble, c’est compter sur l’autre pour faire quelque chose ensemble et non pas juste pour lui.

C’est ce qui nous lie profondément à vous.
La spiritualité et l’action de Jean Vanier ont été et resteront pour nous source d’inspiration. Nous gardons très fort en nous la qualité de sa présence au moment où nous étions nous-mêmes dans le désarroi en perdant notre fondateur. Dans une prière silencieuse, Jean Vanier s’est recueilli longtemps devant le cercueil de Joseph Wresinski à la chapelle de Méry sur Oise.
À ce moment-là, nous avons su que nous pouvions compter sur son amitié, sa confiance, son expérience et sa sagesse. À plusieurs reprises les rencontres que nous avons eues avec lui nous ont guidés, notamment lorsque nous avons dû réfléchir à notre gouvernance et mettre en place un processus de discernement pour choisir ceux et celles à qui nous voulions confier l’animation de notre Mouvement.
En 2000, Jean Vanier écrivait dans notre Revue Quart Monde :

  • « Nous avons sans doute, personnes engagées à ATD Quart Monde et à l’Arche, un point commun : cette reconnaissance que nous sommes changés, transformés, par notre rencontre avec celui qui est exclu, marginal. Il nous révèle des éléments essentiels sur lui-même, mais aussi sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure. La marginalité nous montre l’oppression de nos sociétés de plus en plus basées sur la compétition et la performance. Les plus faibles en sont de plus en plus exclus. »

Dans tous ses écrits, Jean Vanier témoigne d’une joie de vivre la fraternité avec des êtres humains déconsidérés. Il témoigne de la puissance de la simplicité de cette fraternité.
Cette amitié qui a lié nos fondateurs, nous la portons aujourd’hui vers vous. Vous faites partie de ceux qui nous donnent confiance et solidité dans notre démarche. Cette vie partagée que vous portez au quotidien nous est précieuse. Elle nous parle de l’essentiel dans un monde qui cherche à se protéger des plus vulnérables et non pas à les considérer comme une chance. Tous les membres du Mouvement ATD Quart Monde qui ont partagé un temps votre quotidien ont été très sincèrement et durablement touchés par votre vie ensemble.
Nous imaginons bien ce que vous éprouvez en ce moment pour l’avoir nous-mêmes traversé. Votre fondateur a mis en vous l’assurance que si les plus vulnérables guident votre vie, vous trouverez la force d’avancer et de rester unis.
Sachez que vous pouvez compter sur notre amitié.
Très fraternellement,
Au nom de tous les membres du Mouvement ATD Quart Monde, sa Délégation générale

* L’Arche, ce sont des lieux où vivent et travaillent ensemble des personnes adultes en situation de handicap mental et les « assistants » qui les accompagnent. Ces communautés proposent d’associer tous leurs membres dans des relations interpersonnelles qui dépassent la seule relation d’aide. À L’Arche, on cherche à « vivre avec » les personnes ayant un handicap, plutôt qu’à « faire pour » elles. Chaque communauté de L’Arche est fondée sur trois dimensions : la dimension communautaire, la dimension professionnelle et la dimension spirituelle.
Il existe des centaines de communautés de l’Arche dans le monde. (Extrait du site de l’Arche France et l’Arche International)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *