Objectifs du Millenaire pour le Développement : les personnes vivant dans l’extrême pauvreté prennent la parole

arton2757.jpg

De mars 2011 à septembre 2013, le Mouvement International ATD Quart Monde organise un projet de recherche-action participative, avec la participation de personnes vivant en situation de grande pauvreté, afin d’analyser les conséquences des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) sur les personnes les plus affectées par la grande pauvreté.

Cette recherche s’effectuera dans huit pays : la Belgique, le Burkina Faso, la Bolivie, le Brésil, Haïti, Madagascar, l’Île Maurice et les Philippines. Il s’agit de fournir la possibilité à des personnes vivant la grande pauvreté d’apporter leurs expériences et leur expertise dans l’évaluation des OMD, et pour une application plus concrète des droits de l’homme. Dans le cadre des OMD et au delà du délai de 2015, le projet servira aussi à examiner comment les politiques mises en œuvre peuvent bénéficier aux personnes vivant dans la grande pauvreté, afin de progresser vers une « future gouvernance mondiale où la participation des plus pauvres à l’élaboration des principes nouveaux qui devraient la régir soit reconnue comme une condition indispensable du succès de cette entreprise [1] ». De plus, les travaux seront utilisés dans le développement d’une plateforme mondiale au delà du délai des OMD en 2015, en collaboration avec une coalition d’ONG, au sein de la campagne « Au delà de 2015 ».

Les participants du projet seront des acteurs et des animateurs sur le terrain ainsi que des universitaires et professionnels de différents secteurs (éducation, santé, droit, service public et organisations internationales). La majorité des personnes sur le terrain est déjà engagée auprès d’ATD Quart Monde au niveau local, et soutiendra les membres plus récents dans le projet.

L’évaluation des Objectifs du Millénaire se fera en deux étapes :

  • Les équipes d’ATD Quart Monde mettront en place, avec les personnes vivant dans la grande pauvreté, un lieu où échanger les expériences et l’expertise de chacun. Ils évalueront ensemble si les politiques mises en œuvre ont eut un impact direct sur leurs vies quotidiennes, et comment améliorer à l’avenir cet éventuel impact.
  • Des universitaires, des responsables politiques et des professionnels de divers secteurs examineront les stratégies et les projets mis en place par les gouvernements nationaux pour atteindre les OMD. Ils discuteront de leurs résultats avec les acteurs principaux. JPG - 48.3 ko

Les travaux sur l’évaluation des OMD dans chaque pays seront le résultat d’échanges et d’ateliers utilisant la démarche du croisement des savoirs entre les deux groupes. Il y aura aussi un séminaire final de plusieurs jours afin de développer des conclusions communes et de formuler des recommandations sur comment atteindre les OMD d’ici 2015 ainsi que des recommandations sur les politiques à mettre en œuvre après 2015.

Dans le cadre de ce projet, des clips vidéos seront élaborés sur la participation des plus pauvres dans la société, et plus particulièrement sur leur participation à ce projet. Ces clips seront disponibles sur un site internet, et seront accompagnés d’informations supplémentaires ainsi que des résultats de la recherche au fur et à mesure de l’évolution du projet.

Les résultats de la recherche seront rendues disponibles dans un rapport complet, en anglais, français et espagnol. Ce rapport sera présenté aux Nation Unies lors d’un séminaire international à New York en juin 2013, avant le sommet de l’ONU sur les OMD, en septembre 2013.

Pour plus d’information, contacter Matt Davies : matt.davies (@)www.atd-fourthworld.org

JPG - 4.9 ko
Projet de recherche-action participative financé par la Fondation Charles Leopold Mayer pour le Progrès de l’Homme

[1] Extrême pauvreté et gouvernance mondiale, Forum for a New World Governance et ATD Quart Monde, décembre 2010.(http://www.atd-quartmonde.org/Extreme-pauvrete-et-gouvernance.html ?var_recherche=gouvernance)